Warning: Declaration of YOOtheme\Theme\Wordpress\MenuWalker::walk($elements, $max_depth) should be compatible with Walker::walk($elements, $max_depth, ...$args) in /home/frol4418/eux/villabagaparis.com/wp-content/themes/yootheme/vendor/yootheme/theme-wordpress/src/MenuWalker.php on line 8

LE BOL TAZAWAT

SYMBOLE TWAREG
We Love Tazawat


Ces bols appelés « Tazawat » sont des récipients originaires du Niger. Ils ont été réalisés par les Touaregs du désert au début du XXe siècle. Ils sont sculptés dans la masse d’un gros bloc de bois provenant d’un arbre appelé le tamarix articulata ou farash, un arbre au feuillage en forme de plumes qui pousse le plus rapidement en milieu aride. Ils sont toujours décorés de motifs géographiques incisés dans le bois, portant la marque de propriété de chaque foyer.

Le bol Tazawat : symbole d'hospitalité chez le peuple Touareg

Ces bols servent à récolter le lait de chamelle, indispensable au régime alimentaire des hommes du désert compte tenu de sa teneur suffisante en nutriments essentiels. Ainsi, un bol de lait de chamelle peut pourvoir aux besoins alimentaires quotidiens d’une personne. Il aurait également des vertus médicinales, pouvant soulager certaines maladies comme la maladie de Crohn ou le diabète.  

Les bols Tazawat jouent un rôle central dans le rituel d’hospitalité, considérée comme une valeur sacrée chez les peuples nomades. Ils avaient ce pouvoir de fédérer l’ensemble de la société autour d’eux. Ainsi, lorsqu’un visiteur était de passage, on lui servait le lait dans cette écuelle, symbole d’hospitalité.

« Le turban recouvre les oreilles, parce que l’homme ne doit pas prêter l’oreille à tout. Il recouvre aussi la bouche, pour que celui qui le porte ne dise pas n’importe quoi. »

LE BOL TAZAWAT

Découvrez nos Bols Tazawat 

Authentic Tradition

Hospitalité + Sagesse + Tradition

Our Philosophy

Les Hommes en Bleu

Le terme Touareg est le nom donné par les Occidentaux pour désigner le peuple Kel Tamasheq. Ce peuple berbère fut chassé d’Afrique du Nord par les Romains, puis les Arabes il y a environ 2000 ans. Ils fuirent vers le désert et devinrent un peuple nomade saharien.

Ce peuple a dû s’adapter aux rudes conditions de vie dans le désert et faire preuve de modestie et de courage face à la nature.

Ils sont reconnaissables à leur habit traditionnel, ce long vêtement fabriqué à partir d’une étoffe en coton nommée bazin. Ils portent également une sorte de turban, mesurant environ 5 mètres (pouvant aller jusqu’à plus de 10 mètres) , qu’ils ne quittent jamais, notamment pour se protéger du soleil, du froid et des tempêtes de sable. Le port du turban revêt également un caractère symbolique très important : il signifie avoir franchi une certaine étape, et acquis le respect au sein de sa communauté ainsi quune certaine sagesse.  

Les Touaregs sont très souvent appelés les « hommes en bleu » en référence à la couleur de leur chèche teinté avec de l’indigo (symbole du ciel, du monde et de l’univers) qui déteint sur leur peau. Le chèche  revêt cependant différentes couleurs, le bleu indigo étant principalement porté pour célébrer les jours de fête.