VILLABAGA Paris -Showroom : 137, Rue Saint-Maur 75011 PARIS
Site et paiement sécurisés :

Artisanat Marocain : Tout savoir sur les tapis du Maroc

L’artisanat marocain est reconnu dans tout le Maghreb comme un savoir-faire unique. Que ce soit pour les décorations de villas marocaines, les poteries et les tissus, le Maroc est au cœur d’un artisanat mondialement reconnu, avec le tapis marocain comme symbole historique. Ainsi, nous allons étudier plus détails les différents tapis du Maroc pour vous donner une idée précise de cet artisanat bien gardé.

Histoire des tapis marocains

C’est autour du XIIIᵉ siècle que l’on retrouve les premières traces d’un artisanat marocain aussi reconnu avec les tapis, quand bien même nous savons qu’ils en tissaient bien avant. En effet, au Moyen Âge, le tapis marocain était vu comme un objet de prestige que tous les rois d’Europe et d’Afrique s’arrachaient.

Les différents types de tapis marocains

Seulement, tout savoir sur les tapis du Maroc implique de connaitre les différents types de tissage et styles qui existent. Une erreur commise par les néophytes est de croire qu’il existe LE tapis marocain alors qu’il y a environ 7 grands types, tous réalisés avec des techniques de tissage différentes, pour des utilisations différentes.

Le tapis zanafi

Le tapis zanafi se caractérise dans un premier temps par son tissage à plat. Le tapis comporte peu de reliefs et de dessins mais seulement des tresses sur les bords de ce dernier. On le trouve dans des coloris naturels tels que le beige, couleur sable ou le marron.

Le tapis Taznakht

Plus connu sous le nom de Glaoui, les tapis Taznakht sont très travaillés en utilisant 3 types de tissage que sont :

·       Le tissage à plat

·       Le nouage

·       La broderie

Cela donne un style unique au tapis remplit dessin et de couleurs différentes.

Le tapis kilim

C’est le tapis que l’on retrouve le plus, car utilisé par les nomades berbères pour sa légèreté. Le tapis kilim est souvent confondu avec le tapis de Glaoui en raison de ces nombreuses couleurs et dessins. Toutefois, ce tapis ne résulte que d’une technique de tissage à plat.

Le tapis beni ourain

Les tapis béni ourain sont de plus en plus populaires. Et pour cause, ils iraient parfaitement dans un salon blanc avec leur laine couverte de motifs les rendant uniques.

Le tapis boucherouite

Les tapis boucherouite sont des tapis marocains issu d’un nouage de plusieurs tissus que l’on appelle « chiffons marocains ». Par conséquent, ces tapis sont très lourds, mais paradoxalement très faciles à laver sans prendre le risque de l’abîmer.

Le tapis boujad

Parmi les tapis plats noués à la main, les tapis boujad se distinguent par leurs multiples couleurs, mais aussi par leurs formes géométriques tissées.

Le tapis azilal

Les tapis azilal sont ceux que l’on retrouve le plus actuellement. Ce sont les tapis marocains modernes plein de couleurs et de symboles. À savoir que ceux-ci étaient à la base tissés pour raconter l’histoire du foyer dans lequel le tapis trônait. Aujourd’hui, ils font office de belles décorations pour ceux qui aiment les couleurs orientales.

Ainsi, vous savez tout sur les tapis marocains les plus connus. Pour les plus curieux, nous serions ravis que vous nous racontiez en détail les autres aspects de l’artisanat marocain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Site et paiement sécurisés :
Powered by :
Partenaire :